LIVRE & COMPAGNIE
LIBRAIRIE CAFÉ LITTÉRAIRE
Belle-Île en mer
ACCUEILUN LIEUDES LIVRESDES LIENSCHAMBRE D'HÔTESenglish version

Samedi 21 janvier à 15h30

NUIT DE LA LECTURE : Lectures à Voix Haute : «Belle Île au trésor… le trésor des histoires »

à 15h30 : Lectures pour les enfants

à 16h : L’Île au Trésor de Stevenson

à 16H30 : Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas avant leurs suite Vingt ans après et Le Vicomte de Bragelonne

à 17h : Monsieur Proust, souvenirs de Céleste Albaret & À la recherche du temps perdu de Marcel Proust ; & Lectures libres : venez lire les textes que vous aimez, voulez partager...

 en savoir plus 

Vendredi 20 janvier à 20h

NUIT DE LA LECTURE : PoéVie Hommage au poète Christian Bobin La NUIT DU COEUR
Lectures Hommage au poète Christian Bobin
 en savoir plus 
> Toutes les rencontres


Carte blanche à ELIAS SANBAR Vendredi le 3 juin 2011 
> Vos réactions 

Elias Sanbar, figure intellectuelle, écrivain, traducteur du poète Mahmoud Darwich, nous parle de son Dictionnaire amoureux de la Palestine


Elias Sanbar, rire et résistance...

Palestinien né en 1947 à Haïfa où son père Wahdi Sanbar était responsable du Haut Comité arabe, exilé sans retour au Liban avec sa famille en 1948, Elias Sanbar, qui a fait ses études à Paris dès 1969, est un intellectuel, essayiste et historien qui a consacré sa parole à la Palestine, comme dans son récit Le bien des absents où il visite la perte et la disparition. Après avoir crée en 1981 La Revue d'études palestiniennes, il a occupé des postes dans différentes délégations palestiniennes, participé aux négociations bilatérales entre l'OLP et Israël sur la question des réfugiés palestiniens et est devenu en 2006 ambassadeur de Palestine auprès de l'Unesco. Dans son ouvrage, Dictionnaire amoureux de la Palestine, est évoquée "sa" Palestine, une Palestine réelle sous les mythes qui l'écrasent, "un pays simple dans une histoire compliquée". Par touches, Elias Sanbar nous offre une pensée où le politique rejoint son sens étymologique du vivre ensemble, revient sur le cheminement de son engagement, sur sa perception personnelle de l'exil et les grandes amitiés qui ont animé sa vie, en particulier celle avec le poète Mahmoud Darwich dont il a été le fidèle traducteur pour notre plus grand plaisir et dont nous découvrirons les derniers poèmes inédits, Nous choisirons Sophocle qui viennent d'être publiés chez Actes Sud.




 Vos réactions
message  
signé     votre email   
Recopiez les caractères suivants :


RADIONEWSLETTERCONTACTenglish version

Librairie Liber&Co
Café littéraire
2 rue des Remparts 56360 Le Palais
02 97 31 82 41