LIVRE & COMPAGNIE
LIBRAIRIE CAFÉ LITTÉRAIRE
Belle-Île en mer
ACCUEILUN LIEUDES LIVRESDES LIENSCHAMBRE D'HÔTESenglish version
Lundi 15 août



Concerts du pianiste Stefan Cassar

Des Notes et des Mots...

*Lundi 15 août 20h Concert - Lecture

*Mardi 16 août 11h Concert Jeune public

*Mercredi 17 août 20h & *Jeudi 18 août 20h
Récital (Chopin, Ravel, Schubert, Brahms, Liszt…)

*Vendredi 19 août à 22h30 Concert Nocturne
& Poésie...

 réservation 
 en savoir plus 
Lundi 15 août à 20h



Concert-Lecture avec le pianiste Stefan Cassar

"Voyage d'été"...

Des Notes et des Mots...

 réservation 
 en savoir plus 
Mardi 16 août à 11h



Concert du pianiste Stefan Cassar

Des Notes et des Mots...

Pour les enfants et pour tous !

 réservation 
 en savoir plus 
Mercredi 17 août à 20h


Avec le pianiste Stefan Cassar :

Chopin, Scherzo n 2 op 31

Ravel, Sonatine

Schubert, Impromptu op 142 n 3

Brahms, Intermezzi op 117

Liszt, Sursum corda

 réservation 
 en savoir plus 
> Toutes les rencontres


CAFÉ DES LECTEURS Samedi le 17 avril 2010 
> Vos réactions 
A propos du livre


YANVALOU POUR CHARLIE de LYONEL TROUILLOT (Actes Sud) Prix Wepler Fondation La Poste 2009

En Haïti, de nos jours, si on veut y rester et que l’on a de l’ambition, c’est dans la ville et les beaux quartiers, sur les hauteurs, que tout se joue. « C’est un pays de montagne, l’idéal commun est de monter vers les sommets. »


Mathurin D. Saint-Fort, le narrateur, a quitté son village quand il avait quinze ans, pour Port-au-Prince et une vie qu’il voulait réussir en devenant avocat d’affaires. Son regard est lucide et sans concession sur la société dans laquelle il évolue. Dévoré d’ambition, il a atteint son but mais oublié sa terre natale et ceux qui l’habitent.

Cette mémoire va lui être redonnée par Charlie, un adolescent inconnu, en cavale, originaire du même village que lui et venu lui demander asile. « Ce crétin de Charlie, avec sa vie de chien et son histoire de fou, était venu ouvrir la porte du retour. »

L’irruption de ce jeune révolté va entraîner Mathurin, redevenu Dieutor, comme on l’appelait dans son enfance, dans le Port-au-Prince des bidonvilles, de la misère et de l’injustice.
Dieutor quittera, un peu, ses certitudes construites jour après jour, pour le dénuement de la fraternité.
En demandant à son ancienne communauté villageoise un Yanvalou, un chant à la Terre pour les morts, il va renouer les liens qu’il avait défaits.


Roman à quatre voix, celle de Mathurin-Dieutor, celle de Charlie, celle de Nathanaël, autre gamin du centre où sont accueillis les enfants de la rue, Nathanaël au nom « de bruit d’ailes », « d’envol pour échapper aux rats » et la voix d’Anne, le premier et unique amour de Dieutor, restée au village pour éduquer les enfants, garder la terre et la culture.

En Haïti il y a Port-au-Prince et le reste de l’île, la campagne des paysans, ces « Gouverneurs de la rosée » disait l’écrivain Jacques Roumain. Mais, « La terre n’a plus les moyens d’être la servante de l’homme, sa mère nourricière. » écrit Anne dans sa lettre à Dieutor et elle ajoute :
« …chacun se démène pour arriver à lui-même. »

Reste l’âme haïtienne qui survie à l’épreuve, grâce à son peuple.




 Vos réactions
message  
signé     votre email   
Recopiez les caractères suivants :


RADIONEWSLETTERCONTACTenglish version

Librairie Liber&Co
Café littéraire
2 rue des Remparts 56360 Le Palais
02 97 31 82 41