LIVRE & COMPAGNIE
LIBRAIRIE CAFÉ LITTÉRAIRE
Belle-Île en mer
ACCUEILUN LIEUDES LIVRESDES LIENSCHAMBRE D'HÔTESenglish version

Samedi 1 juin à 20h

Le MARCHÉ de la POÉSIE à Belle Île en Mer
BELLE ÎLE EN POÉSIE

Poésie à BelleIle Rendez-Vous le 1er Juin ici avec le Marché de la Poésie à la librairie Liber&Co, Livre&Cie :
avec La Périphérie du 37e Marché de la Poésie, édition 2019 !

Avec les poètes :
✒️ Flora Bonfanti pour son livre "Lieux exemplaires" Editions Unes,
✒️ Hisashi Okuyama inspiré par BelleÎle,
✒️ peut-être Bernard Noel (sous réserve cette année, mais en tout cas il sera avec nous par ses livres que nous avons ici et aimons tant aussi, et nous espérons l'année prochaine sinon...),
✒️ et Yves Boudier, aussi président de l'association c/i/r/c/é Marché de la poésie📚

Rendez-vous sur l'île le 1er juin,
avant que le Marché ouvre à Paris Place SaintSulpice du 5 au 9 juin !📖

 en savoir plus 

Samedi 1 juin

MARCHÉ de la POÉSIE à BELLE ÎLE
FÊTE POÉSIE
Programme Complet ! "Belle-Île en Poésie", en Mer :
avec La Périphérie du 37e Marché de la Poésie ici, avant que le Marché ouvre à Paris Place SaintSulpice du 5 au 9 juin !

* Samedi 1er Juin - Jour & Nuit Poésie *

📖 11h & 16h30 pour Enfants & Jeunes Lecteurs Poèmes lus, dits et Écriture

📖Soirée à partir de 19 heures pour Tous - Avec des poètes, Lecture, Signatures :

Avec ✒️Hisashi Okuyama, poète né au Japon et tant inspiré par Belle-Île, pour son œuvre & ✒️Flora Bonfanti, jeune poétesse née au Brésil, pour son livre Lieux exemplaires & ✒️Yves Boudier, poète et président de l'association c/i/r/c/é Marché de la poésie & Lectures aussi de Poèmes de✒️Bernard Noël qui devait être avec nous…

& AUSSI *Dimanche 2 Juin - Poésie De l’Angelus de l’aube à l’Angelus du soir…* :

📖Au lever de soleil (pour les Matinaux! vers 6h et demie) Café-Poésie Poèmes du Matin...

Dans la librairie face au soleil levant (comme sur cette photographie la lumière rose du soleil qui se levait… Et si le soleil reste caché dans les nuages on le cherchera dans les mots, la poésie ! En présence des poètes - Lectures de l’Aurore, Paroles d’Aube…(avec cafés, thés, pain…)

📖 Vers Midi Poésie partagée Avec le jeune poète Falmares, né en Afrique, qui a dû fuir son pays, la Guinée-Conakry, « réfugié poétique », lycéen dans le Morbihan. Avec son livre "Soulagements", en présence de ses éditeurs (éditions Les Mandarines, à Brec’h, en Bretagne)

& Apéritif-Poésie Venez partager, lire, dire, les poèmes que vous aimez (pour tous grands & enfants)

📖16h "Le ciel de ma mémoire" Poèmes de Marcel Proust à l’heure de nos lectures d’À la Recherche du temps perdu : «Je contemplais souvent le ciel de ma mémoire»… (Poèmes dans "Les plaisirs et les jours")

📖17h à 19h Bal(l)ade-Poésie dans l’île et la librairie, le jardin ou la terrasse (si le temps le permet! sinon près de la cheminée…) Poèmes d’amoureux de BelleÎle:

Desnos, Eva Jouan, Jacqueline Cahen, Voix d’aujourd’hui aussi… & d’Yvon Le Men Goncourt Poésie


& AUSSI * Lundi 3 Juin - Poésie Avec des élèves * :

📖11h30 & 16h30 Visite de collégiens du collège Michel Lotte avec leur professeur

Rencontre-Lectures avec le jeune poète Falmares, lycéen de 17 ans au lycée de Vannes et avec le beau livre d’artiste Elle se fit élever un palais Dessins Rezvani Poème Éluard


& AUSSI *Exposition-Poésie & Écriture Pendant tout ce Week-End-Poésie à l’étage face à la mer!*

Bienvenue à tous !

 en savoir plus 
> Toutes les rencontres


LIVRES-JEUNESSE
11H & 18H
 Samedi le 21 juillet 2018 
> Vos réactions 

Marion Achard :

Voltigeuse et jongleuse, formée aux arts du cirque à l'école Fratellini, puis l'école de Trapèze Volant Jean Palacy, elle fonde avec Farid Abed la compagnie Tour de Cirque et défend ses propres créations artistiques en France et à l’étranger. Lauréate du prix du jeune écrivain organisé par Le Monde en 1993-94 elle a publié ensuite de nombreux livres pour la jeunesse :

* Le Peuple du Chemin :

Dans la forêt amazonienne, une tribu indigène croise la route des bulldozers d'une compagnie de déforestation. Les hommes de la compagnie massacrent la tribu à l’exception de deux sœurs, Loca et Daboka, épargnées et recueillies dans un village. Si Loca, la plus jeune, s'adapte à cette nouvelle vie, l'aînée n'a qu'une idée en tête, rejoindre la forêt pour retrouver une tribu cousine et reprendre sa liberté et sa vie.

* Je veux un chat et des parents normaux :

Taloula se confie à son cher journal. Elle se dit qu’elle n’a vraiment pas de chance dans la vie : des parents artistes de cirque qui se fichent des bonnes notes et font des blagues « débiles », un grand frère casse-pieds et une inaptitude à se faire des amis. Si au moins elle pouvait se consoler en adoptant un chat… mais son père est allergique.

* Echange caravane pourrie contre parents compétents :

Pour Taloula, la vie ne fait qu’empirer. A l'occasion des grandes vacances, ses parents, artistes de cirque, ont décidé de faire une tournée en Bretagne. Son père a acheté une caravane minuscule et sa mère insiste pour qu’elle assiste aux spectacles : l’été promet d'être long ! Après "Je veux un chat et des parents normaux", la suite des confidences désopilantes de Taloula à son cher journal.

* Tout seuls :

Malo arrive à s'extraire de la voiture écrasée sur le bas-côté. Plutôt que d'attendre les secours, le voilà qui se met à courir, fuyant la scène macabre, le visage inerte de son père reposant contre le volant. La vraie urgence, celle qui lui donne du courage, c'est d'aller retrouver sa petite sœur Siloa. La peur d'être séparés et placés en foyer va pousser les deux enfants sur les routes, avec en tête le rêve fou de retrouver au Maroc leur mère qui les a quittés depuis des années. Une fugue faite de rencontres belles et formatrices, avec d'autres gens du voyage...

* Trop de chefs, pas assez d'indiens :

Lally est une jeune fille curieuse, à l’imagination débordante. Passionnée par la culture amérindienne, elle se rêve en guerrière cherokee. Avec sa meilleure amie Paty, elle réalise aussi toutes sortes d’expériences – parfois dangereuses ! - tirées des livres d’aventure qu’elle dévore. Mais Lally a beaucoup de mal à se concentrer en classe, et c'est la peur au ventre qu'elle se rend le matin à l’école. Un jour, Lally rencontre un jeune homme, Aldo, qui campe près de son village. Elle se lie très vite d’amitié avec cet « Indien des temps modernes » qui voyage avec son âne. Elle y trouve une échappatoire aux disputes de ses parents ainsi qu’à la tyrannie de sa maîtresse. Cette nouvelle amitié pourra-t-elle l’aider à apaiser son mal-être et satisfaire son désir de liberté ? Avec ce personnage attachant, au caractère bien trempé, l'auteur aborde le phénomène montant de la phobie scolaire. L'originalité et la créativité de Lally la mettent en difficulté à l'école comme à la maison. C'est alors qu'elle rencontre Aldo, un jeune homme qui campe près de son village et se dit écrivain voyageur. Un Indien des temps modernes ! Lally a-t-elle enfin trouvé l'adulte qui peut la comprendre et satisfaire son désir de liberté ?

« Je m'appelle Lally. J'ai dix ans. Je suis une guerrière cherokee. Disons que je suis plus communément connue sous le nom de : Lally Range Ta Chambre ! Les adultes trouvent mon imagination aussi débordante que dérangeante. En dehors de l'école, j'ai ma copine Paty - une amie croix de bois, croix de fer -, les collines boisées qui entourent le village... De quoi m'occuper. Jusqu'à la semaine dernière, je ne manoeuvrais pas trop mal. Et puis il y a eu cette histoire d'allumettes. Voilà, c'est comme ça que mes ennuis ont commencé. À cause de mon âme d'aventurière. »

* Comment j'ai survécu à la sixième :

C'est la rentrée au collège pour Taloula. Mais le premier jour en sixième n'est pas à son goût : les profs sont nuls, son emploi du temps est nul et Adèle, sa meilleure amie, n'est plus dans sa classe. Pire, on la place d'office à côté d'un garçon qui tente de copier sur elle et admire son imbécile de frère ! Mais qui sait, les apparences sont parfois trompeuses... Le nouvel opus des confidences désopilantes de Taloula à son fidèle journal.

* Des petits trous au bout des doigts :

Un jour, Paul perd conscience en pleine cour de récré. Il apprend brusquement qu'il est diabétique. Désormais, Paul devra contrôler son sang au bout des doigts six fois par jour et avoir sa pompe à insuline accrochée à lui. Pas facile tous les jours quand on a juste envie d'être un garçon normal. Dans cet apprentissage de la maladie, Paul découvre un précieux réconfort auprès d'Anaïs, son amie d'école, et d'Arthur, jeune malade rencontré à l'hôpital.

* Pourquoi je suis devenu une fille (illustration de Vincent Caut) :

Fils d'un candidat d'opposition à la présidence d'une autocratie africaine, le jeune Amadou doit, pour sa sécurité, changer d'identité pour devenir Aminata... Un secret bien lourd à porter pour le jeune garçon : porter des vêtements de fille à l'école, ne pas jouer aux billes dans la cour... et surtout, mentir à Fatou, son amie...



 Vos réactions
message  
signé     votre email   
Recopiez les caractères suivants :


RADIONEWSLETTERCONTACTenglish version

Librairie Liber&Co
Café littéraire
2 rue des Remparts 56360 Le Palais
02 97 31 82 41